Actualités FNAB

Aides bio: le gouvernement répond à la mobilisation de la FNAB

Le réseau FNAB et sa présidente, Stéphanie Pageot, ont interpellé l'Etat et le ministre Stéphane Le Foll sur les retards de paiement des aides bio 2015 et 2016.

Le réseau FNAB et sa présidente, Stéphanie Pageot, ont interpellé l'Etat et le ministre Stéphane Le Foll sur les retards de paiement des aides bio 2015 et 2016. De très nombreux médias ont repris cette information, témoignages à la clé de productrices et producteurs qui attendent depuis deux ans le solde de leurs dossiers, sans savoir également les montants définitifs issus de l'instruction des régions.

Alors que les mobilisations locales se multiplient, Stéphane Le Foll a reçu la FNAB le 23 février et Stéphanie Pageot a rencontré le Président de la République le 25 février lors de l'inauguration du salon de l'agriculture. François Hollande a été clair: "On ne peut pas accepter qu'on incite les producteurs à passer en agriculture bio et qu'ensuite on n'ait pas les ressources nécessaires qui avaient été promises".

Stéphane Le Foll a ainsi annoncé au séminaire de l'agence bio le 28 février qu'une enveloppe de 343 millions d'euros va être débloquée d'ici le 31 mars pour payer 80% des sommes dues pour les Mesures Agro-Environnementales et Climatiques (MAEC) et les aides Bio au titre de l'exercice 2016. La moitié de cette somme correspond aux aides bio qui finissent d'être instruites en région. Il ajoute le dispositif du Fonds d'Allégement des Charges (FAC) pour supprimer les frais financiers engagés auprès des banques. Enfin, il donne raison à la demande de la FNAB d'un report de cotisation MSA pour les productrices et producteurs concernés. Ces annonces ne résolvent pas le sujet des soldes 2015 attendus pour le deuxième semestre 2017 ni les conditions de soutien par les régions de la bio en 2017 et jusqu'à 2020.

Stéphanie Pageot a interpellé le ministre à ce sujet lors du séminaire de l'agence bio en mentionnant l'intervention de Jean-Pierre Raynaud au titre des régions de France dans la France Agricole le 27 février: "Enfin, qu'en sera t'il de 2017 et des années suivantes, certaines régions n'ont plus 1 centime pour financer les conversions. Quelles priorités budgétaires seront faites ? Aurons nous un bilan des aides versées du 2ème pilier de la PAC ; A qui et pour quels objectifs"

Il s'agit bien d'un débat de fond sur l'allocation des finances publiques dans le contexte d'une très forte attente sociétale pour une agriculture respectueuse de l'environnement, créatrice d'emplois et de valeur ajoutée dans les territoires. Il ne fait que commencer dans le contexte de l'élection présidentielle et de la future PAC 2020.

Les agriculteurs bio manifestent partout en France

La Rochelle
http://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/charente-maritime/la-rochelle/rochelle-agriculteurs-bio-rue-denoncer-retard-paiement-aides-1201531.html
Poitiers https://www.francebleu.fr/infos/agriculture-peche/vienne-et-deux-sevres-les-agriculteurs-bio-attendent-leurs-aides-1487803175
Niort : http://www.lanouvellerepublique.fr/Deux-Sevres/Actualite/Economie-social/n/Contenus/Articles/2017/02/23/Primes-non-versees-les-bio-fragilises-3011245
Chasseneuil du Poitou http://www.lanouvellerepublique.fr/Vienne/Actualite/Economie-social/n/Contenus/Articles/2017/02/23/Agriculteurs-bio-Nous-sommes-dans-le-flou-total-3011250
Caen : http://www.normandie-actu.fr/retard-versements-aides-agriculteurs-bio-normandie-colere-manifestation-caen_256829/

 

300 courriers de productrices et producteurs bio remis au Président de la région Grand Est

Le Président de la région Grand Est, Philippe Richer, par ailleurs président de l'association des régions de France (ARF) a rencontré une délégation du réseau bio Grand Est avec la présidente de la FNAB le 28 février au salon de l'agriculture. 300 courriers réclamant le versement des soldes 2015 et 2016 lui ont été remis en mains propres par Julien Scharsch, président de l'OPABA.

Philippe Richer a rappelé que l'ensemble des régions de France avaient mis en cause l'Etat dans la gestion du Feader. Il a précisé que sa région avait abondé de 10 milions d'euros les moyens pour la bio et ne comptait pas casser la dynamique de conversion. Son vice président Philippe Mangin a appelé le réseau bio a co construire une réponse sur l'aide dite de "maintien" car la région ne pourrait pas la financer intégralement.

 

 

Jean-Luc Mélenchon signe le Pacte bio 2017

Une délégation de "la France insoumise" consuite par Laurent Levard s'est rendue sur le stand de l'agence bio le 28 février pour remettre le pacte bio signé par Jean-Luc Mélenchon après sa présentation le 8 février à Paris.

Le Pacte a été signé à ce jour par Yannick Jadot et Benoit Hamon. Jean-Luc Mélenchon a visité une ferme bio le 27 février dans l'Oise (ferme des Bayottes), l'occasion pour lui de dire "qu'une agriculture bio est possible, saine et créatrice d'emplois".