Nos actions

Eau

Pour tout savoir sur nos actions sur la protection de l'eau et le développement territorial par le développement de l'agriculture biologique, rendez-vous sur notre site dédié www.eauetbio.org

 

L’agriculture biologique pour concilier agriculture et qualité de l’eau

 

Au-delà de l’interdiction des intrants chimiques de synthèse inscrite dans le cahier des charges de l’AB, les retours d’expériences grandeur nature (Munich, Vittel, Lons-le-Saunier) et les modélisations scientifiques réalisées à des échelles différentes (bassin Seine-Normandie, région Nord Pas-de-Calais, bassin de l’Orgeval en Seine-et-Marne et un sous-bassin de la Charente, Plaine du Saulce) mènent à la même conclusion : l’agriculture biologique est l’une des solutions les plus efficaces pour reconquérir et préserver la qualité de l’eau et forger un modèle agricole territorialisé et économiquement viable.

 

Un levier au service d’un développement territorial durable

Agriculture, alimentation et eau au croisement des enjeux territoriaux et sociétaux

L’agriculture, l’alimentation et la protection de l’eau potable ont des ramifications bien au-delà des politiques sectorielles qui leur sont dédiées. Au-delà des bénéfices environnementaux qui ne sont plus à démontrer, le développement de filières bio territorialisées a des effets positifs en termes de développement économique, d’attractivité et d’aménagement du territoire, de cohésion sociale, de préservation de la santé publique et des ressources naturelles, etc.

Les projets de développement de l’agriculture biologique répondent par ailleurs à une forte attente sociétale : les citoyens sont de plus demandeurs d’informations et de garanties sur la qualité de l’eau qu’ils boivent et de la nourriture qu’ils consomment.

Ces projets s’inscrivent également dans un contexte d’émergence d’initiatives autour de produits bio et locaux, portées par des acteurs agricoles ou des opérateurs économiques, des citoyens, des gestionnaires de restauration collective.

 

L’agriculture biologique, une opportunité pour les territoires et vice versa

L’agriculture biologique mérite donc d’être mobilisée par les collectivités locales, comme un objectif et un moyen de concourir aux enjeux de gestion durable des territoires et de réduction des dépenses publiques.

Les collectivités disposent des compétences et outils pour mettre en place des politiques transversales de développement durable, dans lesquelles l’agriculture biologique trouve tout son sens : Agenda 21, Plan Climat Energie Territorial, protection de la ressource en eau et des milieux naturels (SAGE, AAC, PPC, TVB…), aménagements fonciers (SCoT, PLU…).

 

Pour tout savoir sur nos actions sur la protection de l'eau et le développement territorial par le développement de l'agriculture biologique, rendez-vous sur notre site dédié www.eauetbio.org

pratique_dtLa FNAB a le plaisir de vous inviter à participer à une session de formation-actions "Pratiquer le dialogue territorial pour prévenir les blocages agricoles" de trois jours consécutifs à Jussieu. Cette session se déroulera du 22 au 24 juin prochain en présence de Philippe Barret (Geyser) avec les témoignages de Nicolas Carton (Communauté d’Agglomération du Douaisis, sous-réserve) et Michel Carré (ex-AFIP Bretagne) sur leur démarche de dialogue territorial.

seminairefouesnantLa Communauté de Communes du Pays de Fouesnantais, la FNAB, le Groupement des Agriculteurs Biologiques du Finistère et la Fédération Régionale des Agrobiologistes de Bretagne ont le plaisir de vous inviter à participer au séminaire national organisé le mardi 16 juin 2015 à Fouesnant (29) intitulé "Les nouvelles approches de gestion intégrée de l’eau : quelle place pour la bio dans les projets de territoires ?".

La FNAB vient de sortir un nouveau livret de 6 fiches expériences sur la thématique Eau & Bio. Ces fiches rassemblent plus de 50 projets mis en œuvre sur des zones de captages ou des bassins versants pour réduire les pollutions agricoles et non agricoles par la bio dans les 6 bassins hydrographiques métropolitains.

Pratiquer le dialogue territorial pour prévenir les blocages. Le cas des captages d’eau potable. 13 février 2014.

L’analyse des démarches de protection des eaux et des milieux aquatiques montre que si la gestion des pollutions diffuses d’origine agricole à l’échelle des zones de captages est une question d’intérêt général,

Les actes du séminaire national « Agriculture biologique, filières, foncier : des synergies pour la qualité des eaux et le développement territorial » organisé par la FNAB les 28 et 29 mai 2013 à La Rochelle viennent de paraître.

Page 1 sur 4