Eau

Pratiquer le dialogue territorial pour prévenir les blocages. Le cas des captages d’eau potable. 13 février 2014.

L’analyse des démarches de protection des eaux et des milieux aquatiques montre que si la gestion des pollutions diffuses d’origine agricole à l’échelle des zones de captages est une question d’intérêt général,

elle ne bénéficie pas encore de l’assentiment de tous les acteurs.

 

Force est de constater qu’une majorité des blocages provient des difficultés à instaurer le dialogue entre les différents acteurs impliqués (usagers, hydrogéologues, techniciens, agriculteurs, élus, etc.) : parce que les manières d’appréhender le sujet sont variables, parce que les représentations sont très différentes, mais aussi parce que le changement génère le plus souvent des réticences, surtout quand il est imposé. C’est l’ensemble de ces facteurs qui constituent un frein à la discussion, et de ce fait à la mise en œuvre de plans d’actions véritablement concertés et efficaces !

 

Afin de prévenir et/ou lever les blocages sur les zones de captages la FNAB a organisé un séminaire national sur le dialogue territorial le 13 février 2014 à Nanterre au Crédit Coopératif en partenariat avec le MAAF, le MEDDE, les Agences de l’eau, Geyser/Dialter et le CERDD. Pour rappel, pratiquer le dialogue territorial, c’est favoriser un dialogue constructif entre tous les acteurs concernés par un projet, confrontés à un problème ou un blocage, à la recherche d’un accord respectueux des besoins de chacun.

 

 

Cette journée a réuni près de 170 personnes venues des 4 coins de la France pour explorer l’intérêt du processus de dialogue territorial à travers des cas concrets (Opération de Reconquête de la Qualité de l’Eau d’Airon-St-Vaast, Bassin versant de la rivière de Pénerf, projets agricoles du bassin rennais et du pays voironnais, etc.) et des témoignages de praticiens (agents et élus de collectivités, réseau FNAB, réseau APCA), experts et chercheurs.

 

Journée animée par Séverine Romanoswski du GABNOR

 

1 - Introduction

 

 

2-Exposés introductifs

 

- Dikran Zakeossian (Epices) : L’évaluation des politiques publiques de l’eau

 

 

- Philippe Barret (Geyser, Dialter) : Introduction au dialogue territorial : principes et méthode

 

 

3 - Des expériences à décrypter

 

3.1 - Comment transformer les tensions en un dialogue constructif ? Le cas d’Airon Saint-Vaast, 1ère opération Grenelle du Nord-Pas de Calais

 

Avec Alain Cornu, Conseiller délégué au service des eaux, Ville de Berck-sur-Mer, Bruno Roussel, Agriculteur élu à la Chambre d’Agriculture de région du Nord-Pas de Calais, Pascale Nempont, Service développement agricole durable et sociétal, Chambre d’Agriculture de Région du Nord-Pas de Calais, et Sarah Staub, Responsable de mission « protection de l’eau » au Gabnor

 

 

3.2 - Du conflit inter-territorial à la solidarité amont-aval inscrite autour d’un projet agricole de territoire : le Bassin Versant de la Haute Rance

 

Avec Michel Carré, Coordonateur de l’AFIP Bretagne (Association de Formation et d’Information Pour le développement d’initiatives rurales)

 

 

3.3 - Un chemin balisé du conflit d’usage à la gestion concertée sur le littoral morbihannais : l’exemple de la Ria d’Etel et de la rivière de Pénerf

 

Avec Sophie Giraud, Chargée de mission qualité de l’eau, Syndicat Intercommunal d’Aménagement du Golf du Morbihan, et Jean-Eudes Beuret, Agro-Economiste Enseignant-Chercheur à Agrocampus Ouest