Nos actions

Environnement

Le respect de l’environnement et des milieux naturels, un aspect fondamental du mode de production biologique

 

Si les pratiques de l’AB sont multiples et variées, elles reposent toutes sur des fondamentaux règlementaires du mode de production biologique, liés au respect de l’environnement, des équilibres agro-écosystèmes et à la préservation des ressources naturelles. La FNAB et son réseau s’investissent dans le suivi des politiques environnementales et participent à de nombreuses démarches collectives, notamment sur les OGM, la biodiversité et la préservation des ressources et des éco-systèmes. Retrouver ici les principales des actions de la FNAB et de son réseau.

 

 

Suite aux consultations publiques lancées conjointement par Ministères de l'Agriculture et de l'Environnement sur la Directive Nitrates en novembre 2011 et janvier 2012, la FNAB a répondu et proposé des contributions argumentées visant à faire prendre en compte des spécificités de l'agriculture biologqiue dans ces textes. Retrouvez ici les contributions du réseau FNAB au débat et les arguments avancés.

Dans le cadre de la réforme de la PAC, IFOAM Europe (groupement européen des mouvements de l'agriculture biologique dont la FNAB fait partie) a élaboré 4 fiches argumentaires présentant les apports de la bio sur 4 enjeux environnementaux majeurs de la future PAC  la biodiversité, l'eau, le changement climatique et les sols. Retrouvez dans cet article ces fiches et les positions d'IFOAM-UE sur la place de la bio dans la future PAC.

Le conseil économique, social et environnemental vient de publier un avis intitulé "biodiversité: relever le défi sociétal" (Juin 2011)

Au cours des siècles, l'agriculture a façonné les paysages et les pratiques traditionnelles ont favorisé la diversité de la faune et de la flore. Mais aujourd'hui, cette richesse connait un déclin inquiétant. Il est urgent d'agir et de travailler à transmettre les acquis et savoirs existants afin d'améliorer et sauvegarder la biodiversité sur toutes les exploitations. La FNAB a donc participé à l'élaboration d'une publication aux côtés de partenaires.

Plus de 15 ans après l’introduction des premières plantes génétiquement modifiées à grande échelle en Amérique du Nord, il est désormais clair que la cohabitation entre filières OGM et non OGM est impossible, et ce à tous les stades de l’élaboration d’une denrée alimentaire. Dans cet article, retrouvez les raisons pour lesquelles cette cohabitation est impossible.

Page 1 sur 2