Pour aller plus loin

Les dommages causés par l'azote utilisé par l'agriculture coûtent de 70 à 320 milliards d’euros en Europe … soit plus du double des bénéfices résultant de son utilisation ! C’est ce qu’estime une étude conduite par 200 experts de 21 pays et 89 organisations et à laquelle l’INRA a participé. Elle s’est concentrée durant 5 ans à évaluer les menaces de l’azote sur : la qualité des eaux, de l’air, des sols, les écosystèmes et la biodiversité, et l’effet de serre.


 « Des mesures sont nécessaires pour réduire les impacts de la pollution azotée », conclut le coordinateur de l'étude Mark Sutton (CEH d'Edimbourg), qui s'adresse notamment aux « décideurs publics européens ». Il propose « une utilisation plus efficace des engrais minéraux et organiques (fumiers, lisiers, composts…) et des choix alimentaires visant à une consommation modérée de viande ».


>> Pour télécharger le résumé de l’étude sur le site de l’INRA : cliquez ici