Nos communiqués

MANIFESTATIONS AGRICOLES : LA FNAB APPELLE A UNE INTERSYNDICALE EN DEFENSE DE LA BIO

Paris, le 30/01/2024. Depuis la hausse des prix, les labels de qualité sont les premiers à pâtir des arbitrages financiers des ménages sur l’alimentation. La Bio en a lourdement fait les frais ces deux dernières années, le marché s’est rétracté, les prix payés aux producteurs bio ont chuté et leur revenu avec . En 2023, seulement 4 000 fermes biologiques ont pu être soutenues sur les 60 000 fermes bio françaises, en raison d’une enveloppe financière mobilisée insuffisante par rapport à l’ampleur de la crise.

En savoir +

COLERE AGRICOLE : LA BIO N’EST PAS EPARGNEE !

Paris, le 24/01/2024. La colère qui monte ces derniers jours dans le monde rural est le symptôme d’un malaise profond de la profession agricole. Quel que soit le modèle de production choisi aujourd’hui, intensif ou vertueux, le revenu des agriculteurs continue de se dégrader. Et l’agriculture biologique n’échappe pas à cette situation. Perte de l’aide au maintien en 2017, baisse des aides environnementales avec la nouvelle PAC, écroulement des prix payés aux producteurs par le marché depuis deux ans. La situation sur le terrain devient intenable et elle risque d’entraîner un recul du modèle biologique. La FNAB appelle à une revalorisation urgente du revenu agricole biologique, à la hauteur des services rendus.

En savoir +

PLAN D’ACTION CONTRE LA PESTE PORCINE AFRICAINE : NOUVELLE MENACE POUR LE PORC BIO

Paris, le 20/12/2023. Le Ministre de l’Agriculture a présenté hier son nouveau plan d’action pour lutter contre la Peste Porcine Africaine. La FNAB salue les avancées proposées pour le plein air, particulièrement sensible à la contamination par les sangliers, mais juge que trop de pression repose encore sur ce mode de production et que l’accompagnement prévu n’est toujours pas à la hauteur. Alors que 50% des truies bio sont élevées en plein air et que la filière porc bio connaît déjà une crise sans précédent ayant entraîné un recul de la production, la FNAB considère que ce plan n’apporte pas les garanties suffisantes.

En savoir +

Une question ? Contactez-nous

Contact presse

Émilie Poinsot

07 69 82 62 36